mardi 31 mars 2015

The sin eater's daughter, Tome 1 : l'héritière


Auteur : Melinda Salisbury
Tome : 1
Pages : 336 pages
Editions : Gallimard jeunesse
A paraître le : 10 avril 2015



Twylla, dix-sept ans, est une élue, l’incarnation de la fille du dieu de la vie et de la déesse de la mort. Depuis ses treize ans, elle vit dans le château de Lorture où, bien qu’elle soit promise au prince, elle ne participe pas comme les autres à la vie de la cour. Car Twylla est, en quelque sorte, le bourreau de la reine. Nourrie chaque mois d’un poison mortel contre lequel elle est immunisée, elle exécute les traîtres du royaume. Simplement en les touchant. Ce statut l’affige au plus haut point - et l’isole cruellement. Alors, quand son nouveau garde, Lief, charmant et rebelle, cherche à se rapprocher d’elle, Twylla se laisse aller aux confidences... et aux sentiments. Mais elle est fiancée au prince, auquel elle se sent liée, et redoute la cruauté de la reine. Tout bascule quand elle apprend que son rôle n’est qu’un mensonge et que la reine a tout inventé pour asseoir son pouvoir... Dans cette intrigue machiavélique aux sombres secrets, Twylla devra trouver sa vérité.



Tout d'abord je souhaiterai remercier gallimard Jeunesse pour l'envoie de ce livre en épreuve non corrigé. Quand je l'ai vue et que j'ai lu le résumé, j'ai tout de suite voulu le lire. Il m'a tentée toute de suite et sa magnifique couverture n'y est pas pour rien (ma version n'est pas la même que la version final mais les deux son magnifiques). Je ne savais pas à quoi m'attendre, je ne savais pas si je me plongeais dans un roman pur fantasy avec de l'action encore et encore, ou si je me plongeais dans un livre romance toute simple. Au final, je préfère prévenir, on est beaucoup plus dans une romance que dans un roman d'action. Si vous vous attendez vraiment à de la pur fantasy type « game of throne », passez votre chemin ! Déjà parce que c'est de la jeunesse et en plus parce que ce livre est plutôt tourné sur la romance, même si heureusement, celle-ci n'occupe pas toute la place, une grande partie du livre est surtout consacré à l'histoire.

Dans ce livre nous découvrons Twylla. Twylla est une jeune fille de 17 ans à la chevelure rousse flamboyante, qui se retrouve adopté par la reine et fiancé au prince du royaume parce qu'elle serait l'incarnation de la fille d'une déesse, rien que ça. On l'appel, Daunen incarné et elle a le pouvoir de tuer une personne, rien qu'en la touchant. Visiblement, cette fille fait peur et personne ne veux l'approcher, sauf le roi, la reine et le prince, qui sont immunisés contre son pouvoir grâce à la bonté divine.
Bien entendu, vu son statut social, elle est fortement protégé et deux gardes la suivent constamment. Comme même les gardes ont peur de la toucher involontairement et de succomber dans d'atroces souffrances, beaucoup se succèdent au poste. Jusqu'au jour où un nouveau garde, Lief, débarque et s'approche un peu trop près d'elle. Pour savoir la suite, lisez le livre !

Honnêtement, si je dois vous donner un avis rapide, là, tout de suite, je vais vous dire que j'ai juste adoré. Je me suis beaucoup rapproché de Twylla qui n'est pas une fille forte à la manière de Katniss ou de Tris (si tu n'as pas reconnut les références, vérifie que dans ton eau il n'y a pas un poison qui t'ai fait dormir 100 ans !) mais qui l'est tout de même à sa manière. Twylla est vraiment conditionné à sa nature de fille de château, elle fait ce qu'on lui demande, quand on le lui demande. Elle n'est pas toujours heureuse de cette situation mais elle s'oblige à l'apprécier parce que c'est son devoir, sa destinée.
Elle m'a vraiment plu dans ce sens et à aucun moment je n'ai eu envie de la baffer et de lui dire « mais bon sang bouge toi le @^# » alors qu'honnêtement, c'est rare de trouver une jeune fille qui vit dans un château, qui reste à sa « place » de fille et qui pourtant n'est pas niaise et qui ne fait pas constamment les pires choix possibles.

Pour ce qui est de Lief, au début j'avais clairement peur pour lui. Il s'approchait de trop près de Twylla et semblait se ficher totalement tu pouvoir de la jeune fille. Lief est un garçon à qui on s'attache très vite. Mais on l'apprécie encore plus parce son rapprochement avec Twylla va au-delà de la simple bêtise, c'est comme s'il frôlait avec le danger, tout en le contrôlant. On ne le prend pas comme un idiot, on le prend comme un homme fort, serein, courageux... bref, le chevalier idéal !

J'ai également adoré cet univers moyenâgeux avec le château, les servantes, les robes magnifiques, la reine qui se croit tout permis, les légendes... Je ne sais pas si l'auteur s'est bien renseigner ou non sur les uses et coutumes de l'époque pour certaines choses mais quand on entre dans ce livre, on entre dans un univers à la fois tout à fait réaliste et tout à fait d'un autre monde. C'est ce qui m'a bluffer dans ce livre parce que l'histoire en elle-même ne s'est jamais produite mais c'est tout de même tellement crédible que plus on lit le livre, plus on se dit « oui, ça aurait pu arriver ».
Même si sur la fin on arrive plus dans de l'imaginaire, l'héritière nous montre un parfait combo entre l'historique et la fantasy.

Pour conclure, si vous aimez la fantasy, les romances, des livres young adult qui ne font pas trop jeunesse, des rebondissements auxquels on ne s'attendait pas, et surtout, si vous voulez prendre un livre et ne plus réussir à le lâcher, et bien foncez ! Ce livre sort le 10 avril et je vous encourage vivement à aller vous l'acheter !
J'ai bien entendu hâte de voir vos avis, j'espère que ce livre vous plaira autant qu'il m'a plu à moi.






 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire