mardi 24 juin 2014

A tout jamais ( Nicholas Sparks )







 A walk to remeber
220 pages
2.5/5



Chaque mois d’avril, Landon Carter est assailli par les souvenirs de sa dernière année de lycée. C’était en 1958, dans la petite ville de Beaufort, en Caroline du Nord. Fils de bonne famille, il aimait retrouver ses amis en classe, inviter ses jolies camarades, faire le mur de temps en temps, et se moquer de la fille du pasteur : avec sa bible, son éternel chignon et son dévouement sans faille qui plaisait tant aux grandes personnes , Jamie Sullivan avait le don de l’agacer. Pour le bal du lycée, Landon, qui se retrouve sans cavalière, est contraint de l’inviter. Elle le prévient : « D’accord, mais promets-moi de ne pas tomber amoureux de moi. » La vie en décide autrement : entre les deux jeunes gens, c’est le coup de foudre. Mais Jamie apprend à Landon qu’elle n’a plus que quelques mois à vivre.






A tout jamais est l'un de ces livres qu'on veux lire tout en sachant qu'on risque de pleurer. Le résumé le fait clairement comprendre, nous allons suivre l'histoire de deux amoureux dont l'un va mourir peut de temps ensuite. Plusieurs livres ont déjà sortie avec ce thème comme "Je veux vivre" de Jenny Downham et "Nos étoiles contraires" de John Green. C'était pour moi, les trois plus connus du genre. J'avais déjà lu "Je veux vivre" et même si ce livre avait ses défauts, j'ai pleurer. Je lirai prochainement celui de John mais il y a peu je me suis accorder du temps pour celui de Sparks. La première chose qui m'ait étonné à la fin de se livre c'est que je n'ai versé aucune larme (moi qui suis si sensible pourtant !) et que je n'ai pas réellement sentis d'émotions. Cet auteurs fait partie de "l'élire" que tout fanatique de lecture se doit d'apprendre à connaître, au même titre que Musso et Levy. Je m'attendais donc à une histoire incroyable, bourré de sentiment et de sensibilité. Je me suis bien trompé.

Je n'ai pas apprécié la plume de l'auteur, contrairement à ce que je m'attendais. Celui-ci passe trop vite sur beaucoup trop de détail. Quand il développe beaucoup trop sur des détails peu important, il a aussi tendance à passer trop vite sur des scènes qui ont de l'importance. Je ne sais pas si c'est l'auteur qui est toujours comme ça ou s'il a juste décidé d'écrire ce livre de cette façon (à moi donc de découvrir un autre livre de cet auteur, une deuxième chance ?). L'avantage c'est que du coup, le livre est très court (200 pages à tout casser).

Néanmoins, j'ai quand même apprécier les personnages. Ou presque ! En effet, Landon ne m'a pas spécialement ému. J'ai apprécié ce qu'il a fait pour Jami mais ça s'arrête là. Je ne trouve pas ce personnage bien intéressant.
Par contre, Jamie, elle, est plus intéressante. Il est vrai que cet personnage est assez spécial. Jamie est du type à toujours se promener avec sa bible et à faire constamment des références à dieu. Comme si tout ce qui lui arrivait n'était du qu'au bon vouloir d'une force supérieur. Son père est prête, il ne faut pas chercher plus loin. Ce côté là de Jamie est le côté qui agace tout son lycée. Elle n'a pas d'ami, tout le monde passe son temps à se moquer d'elle. Landon fait partie de ses personnes qui ne l'aiment pas. Mais nous aussi. Pour ça, Nicholas Sparks a réussi à faire quelque chose de tout de même incroyable. Au début, nous n'aimons pas Jamie, tout comme Landon. Au bout d'un moment, Landon commence à apprécier Jamie et là, comme par miracle on commence aussi à s'attacher à elle.

Pour moi ce sera le seul point vraiment positif de ce livre. L'auteur aura réussit à nous rapprocher de l'un des personnages en même temps que l'histoire. Tout les autres aspects du texte sont pour moi, inintéressant. Ça se laisse lire mais ça n'apporte rien. Et pour en rajouter, la fin est étrange, comme si l'auteur n'avait pas réussit à choisir que faire, comme s'il voulait nous faire douter de ce qui se passait vraiment. Comme s'il avait voulu faire une fin un peu ouverte (je n'aime pas les fins ouvertes).

Pour conclure, je n'ai pas spécialement aimé mais j'ai tout de même passé un bon moment de lecture. Pour moi c'est le livre à lire si vous avez vraiment envie de le lire. Je ne le conseil pas spécialement mais ce n'est pas non plus le livre imbuvable que l'on va abandonner parce qu'on ne l'aime pas. Même si vous n'aimez pas, vous devriez réussir à finir le livre.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire