lundi 25 février 2013

Pure


Depuis les Détonations qui ont ravagé le monde, Pressia vit avec son grand-père dans les décombres, la cendre et le danger. Demain, elle aura 16 ans, âge où la milice vous enlève pour entraîner les plus forts... ou achever les plus faibles. Pressia n'a plus le choix, elle doit se préparer à fuir.
Au loin brille le Dôme : un lieu sécurisé et aseptisé où une minorité, les Purs, s'est réfugiée avant la catastrophe. Partridge est l'un d'eux... mais pour combien de temps ?

"Elle doit y entrer.
Il rêve d'en sortir.
Qui percera le secret du Dôme ?"



Auteur : Julianna Baggot
Numéro de tome : 1
Pages : 535 pages
Note : 4



En voici une dystopie qui à réussit à convaincre plein de lecteur. Pour beaucoup ce livre est LE livre du genre dystopique, un livre sombre et oppressant, un livre qui vous transportera dans un monde vraiment étrange. Effectivement ce livre est très sombre, ce livre à une histoire des plus original mais non, moi je n'ai pas été convaincu. A vrai dire, pour moi ce livre est une déception. Petite certes mais tout de même une décéption.

Dans ce livre nous découvrons un double point de vue. D'abord celui de Pressia, une jeune fille vivant hors du Dôme, une poupée à là place de la main, un grand-père avec un petit ventilateur dans la gorge et un milieu pauvre, des gens difformes à l'allure de monstre. En parallèle nous suivons Partridge un pur, un garçon vivant à l’intérieure du dôme où tout est parfait ou presque. En dévoiler plus gâcherait sans doute la surprise mais sachez que je n'ai pas trop accroché avec les personnages en général. Je les ai trouver un peu plat et étrange. Par exemple Pressia avait parfois des sentiments qui naissaient et nous ne savions pas d'où ça venait, comme si ça nous tombait dessus. Au moins l'avantage c'est qu'on ne s'y attendait pas.

Va s'en suivre ensuite une histoire un peu incroyable, vraiment étrange, une histoire auquel je n'aurais pas tout compris. Pressia part parce qu'elle à 16 ans et à cette age là, soit elle est enlever de force pour être recruté par un organisme du nom de l'ORS soit elle y va directement de son plein gré. Elle va faire la rencontre de nouveaux personnages même si comme pour les deux principaux, aucun ne m'a vraiment plu.
Parfois nous suivions le point de vue d'autres personnages mais ces moments là n'ont su que m'ennuyer plus qu'autre chose. Le livre est long et ne se laisse pas lire tout seul du tout.

L'avantage d'avoir ce livre dans sa bibliothèque ? Le livre en lui même est magnifique vraiment, un format agréable, une couverture magnifique qui donne vraiment envie, une police de caractère très agréable, des pages bien remplis pour des addict des grosses briques mais un calvaire pour ceux qui n'accrochent pas. J'ai réussit à le terminer et croyez moi, cela tiens du miracle. Néanmoins je pense que je peux tout de même laisser une chance à ce livre, j'étais malade lors de ma semaine de cette lecture et peut-être n'ai tout simplement pas su l’apprécier à cause de ça ? Peut-être que j'en attendais trop à cause d'une couverture qui donnait vraiment trop envie ? Je t'enterais néamoins le tome 2 parce que même si le livre n'a pas su me transporter, l'histoire en elle même reste tout bonnement incroyable. Je pense que mon véritable problème est venue à cause de la plume de Julianna Baggott, certes elle écrit bien mais je devais me concentrer pour pas me perdre. Parfois dans des descriptions un peu trop longue. 

Il faut s'accrocher au départ, le début est plutôt long mais il est dur de dire exactement ce que l'on pense de ce livre. Pour moi il est un vrai paradoxe parce que l'histoire en elle même est génial. Je pense que tout le monde peut le tenté mais ce n'est certainement pas une lecture détente et les plus jeunes devraient aussi peut-être s'abstenir. Pas parce qu'il y à des scènes trash (quoi que...) mais parce que l'univers est vraiment très sombre, je pense ne jamais avoir pu trouver d'univers aussi sombre autre part que dans ce livre. Je pense que si on peut accorder un bon point pour l'auteure, c'est pour son imagination.

♫♦♪♦♫♦♪♦♫♦♪♦♫

"Nous savons que vous êtes là,
nos frères et soeurs.
Un jour, nous sortirons du Dôme
pour vous rejoindre dans la paix.
Pour l'heure, nous vous observons de loin,
avec bienveillance."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire